Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Audio Lotion - metro sensual - Mole Listening Pearls


Tracklist (album) :
1. Kentucky
2. Vanilla Shake
3. Seventhreeseven
4. Pampa Action
5. Riding Through Snake Valley
6. El Gato
7. America Da Alma
8. The Girl From Veligandu
9. Lagoa
10. Don Cohiba Presenta…
11. Eclipse
12. Ginza Day Spa
13. The Assuan Hub
14. Babalicious
15. Ragakhan
16. Metrosensual
17. Portobello Street
18. Streamland
19. Igloo
20. Enchillada Creek
21. Dub Freezer
22. Zen
 
Audio Lotion
Audio Lotion
metro sensual
[Mole Listening Pearls]
(2005)



Plus d'infos :
http://www.mole.de
Shampoo Planet
Le retour des Suisses qui se prenaient pour d’authentiques Chicanos s’effectue par le biais de metro sensual un album qui sait prendre la tangente. Un voyage en 22 pistes qui passe par les cinq continents. Pensé comme autant d'escales chaleureuses langoureuses ou encore contemplatives le tout dans un kaléidoscope d’ambiances… une sono mondiale à lui tout seul. La latin touch made in Switzerland explore à nouveau les rythmes bariolés évoquant un tango argentin qui se télescoperait avec une bombe glacée. Un riff country, des violons fifties on revient furieusement aux paysages noirs de coeur de Snooze sur son premier album. Surtout quand on y retrouve l’harmonica de ‘Il était une fois dans l’Ouest’ sur {Riding Through Snake Valley} saisi dans une envolée psychédélique.
Noreen qui avait su nous enchanter sur Adelante revient pour {America Da Alma}, {The Girl From Veligandu} et {Lagoa} un tir groupé de trois ballades susurrées et franchement rien n’a changé. A se demander si ces titres en particulier ne proviennent pas de la même session d’enregistrement tant les pistes de ce nouvel album correspondent aux versions du précédant album. Le temps d’une { Eclipse } on colle le train au Gotan Project.
Ce Guide Vert ™ ‘version bo-bo’ a quand même du plomb dans les valises surtout quand les réminiscences du tango argentin s’affichent avec quelques tablas indiens.
La juxtaposition de tant de pistes d’inspirations différentes fait penser à un catalogue d’interprète un peu embourbé dans tous les genres musicaux joués au cours d’une longue carrière et qu’il faut compiler aujourd’hui pour flatter tout le monde. Un ensemble un peu plus ramassé aurait donné plus de crédibilité. A moins d’accepter d’être vu en train de lorgner avec insistance sur le carnet de bord de, au hasard mais est-ce un hasard d’ailleurs, Thievery Corporation { Ginza Day Spa, Babalicious}.
Erik
Note du chroniqueur : (3.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 27 Juin 2005.

A recommander à ceux qui aiment :