tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Stereo Pictures - vol.1 par Radiomentale - MK2 music


Tracklist (album) :
1. main noise theme
2. Recoil - Black Box (pt &pt2)
3. Illumination - Black sun
4. Scanner - Affaire
5. Tipper - Led down
6. Wunder - Strings of clouds
7. Rob - XX
8. Bertrand Burgalat - Aux cyclades électroniques
9. Shinjù Gumi - Beyond Hypothermia
10. Goldfrapp - Pilots
11. Dj Food - The crow...
12. Interlude "the prisoner is on foot..."
13. Koop - Hellsbells
14. Howie B. - Maniac Melody
15. Visit Venus - 144.000 (Runaways remix)
16. Nigo - Memorial
17. Sutekh - Memorial
18. Drum Island - La danse électrique
19. Symphony - Mt Parvulesco
 
 
Stereo Pictures
vol.1 par Radiomentale
[MK2 music]
(2002)

le lexique des mémères

Typique des soirées informelles et privées anglo-saxonnes:
" B.Y.O.B " abréviation de "bring you own bottle" : "apportez votre bouteille" souvent transformé par la force des choses en "Bring your own ...Pleasure" : Apportez ce que vous consommerez .

Plus d'infos :
http://www.mk2music.com
http://www.mk2music.com/sp.htm
Bring Your Own… :(ndt: apportez vos propres) ...images, radiomentale fera le reste.
La consommation de film et de musique en dehors de toute absorption par voie orale constitue la forme la plus récurrente d'accès à l'art de masse. L'exercice de radiomentale (soit un peu l'alliance des deux domaines artistiques) est un classique pour les auditeurs des radios étudiantes: pillage en règle des films en noir et blanc diffusés sur ARTE avec du souffle et des chuintements, collages mais aussi superpositions, substitutions sur, en gros, de l'abstract-jazz… Toutefois ces performances sont souvent trop éphémères ou trop diluées dans la programmation musicale de l'antenne. Le grand intérêt de ce disque sorti chez MK2, société de production cinématographique rappelons-le, est d'inscrire le travail dans une perspective, un schéma abouti (début - milieu - fin) et si possible cohérent( phases de tension, pic, retombée…) au gré des trouvailles de cet Institut Narratif Audio (I.N.A?) pour coller au mieux à une représentation du "film qui n'existe pas mais qu'on voit pourtant défiler". La pratique étant éprouvée les artistes proposés des familiers (Koop, Goldfrapp, Scanner...) il reste encore à valider le résultat.
D'abord The cut up scenario ne fait pas dans la démagogie compilatoire tendance ambient ou lounge. The Cut-up scenario est construit en sept parties définissant autant de séquences (A crash in Alaska, the polar conspiracy, seashore honeymoon, strange encounter, party at the arctic club, cut-up memories, another happy end) au pays de aurores boréales, ou ailleurs. Ces 70 minutes d'ambient-cinema nous imposent leur rythme et leur découpage singuliers.
Ensuite nous sommes convaincus que ce type d'installation artistique, ce travail au cœur de la bande-son, au-delà de créer un film de genre à lui tout seul est une œuvre polymorphe et polychrome. Il s'agit maintenant de faire passer le message au grand (mais infantilisé) public, celui qui n'achète des b.o.f de films que parce qu'il y voit la bouille rebondie d'une jeune parisienne arpentant Montmartre et le vague souvenir d'un bon moment dans une salle obscure. Qu'il ait l'occasion de voir que radiomentale est autre chose ( et c'est pourtant pas si mal !) qu'un "collectif de dj's" et que les plasticiens du son ne sont pas seulement des habilleurs d'espaces passés maîtres dans l'art de sélectionner et de prescrire des émotions. Qu'ils sont avant tout des conteurs capables de vous emmener par exemple dans une course poursuite "Dodge Viper contre voiture pie" , même si le mérite doit revenir d'abord à March of the general de Nigo (James Lavelle de U.N.K.L.E dans l'ombre ). Un disque à écouter et à voir…pour les plus grands.
Take8
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 15 Août 2005.

A recommander à ceux qui aiment :