tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
télépopmusik - genetic world - Catalogue Records


Tracklist (album) :
1. Breathe
2. Genetic World
3. Love Can Damage Your Health
4. Free
5. Animal Man
6. Let's Go Again
7. Dance Me
8. Da Hoola (Soda-Pop Mix)
9. Smile
10. Trishika
11. Yesterday Was A Lie
12. SP SQ
 
télépopmusik
télépopmusik
genetic world
[Catalogue Records]
(2003)



Plus d'infos :
http://www.catalogue-records.com/
http://www.telepopmusik.com/
In vitro veritas
Les multi-instrumentistes et talentueux Télépopmusik nous offrent un monde génétique (lequel ne le serait pas?) où leur musique solaire (breathe, dance me), emprunte un parcours mutagène. De rhizomes en boutures les laborantins Télépopmusik greffent Jay-Jay Johanson dans le corps d'une femme (love can damage your health), repiquent Beck "Loser" Hansen (animal man) et clonent Tricky (trishika) ou Billy Holliday (yesterday was a lie ).
Pleines de rebondissements (tout comme cet album) les journées d'un laborantin s'accompagnent de nécessaires pauses (lab1à 4) afin de rendre compte des progrès effectués: Angela Mc Cluskey [Alanis Morrissette moins bovine et davantage coquine] vient nous sourire (smile), le piano désincarné de trishika se permet l'exploitation de nouvelles parcelles que l'on ira bêcher plus tard si l'envie d'une ballade sordide avec Antipop nous prend. Considérées à tort comme des accidents de parcours les collaborations hip-hop précipitent les résultats d'expériences - rarement fructueuses mais ici totalement réussies - avec Juice Aleem (Big Dada), Chilly "The Entertainist" Gonzales (Kitty-Yo) et Soda Pop (Wall Of Sound). Le folk-rap animal man 100% mutant de Juice Aleem (Big Dada) sous-tend un riff de guitare doublé d'une injection de rappel de l'intouchable mélodie de Towers of Dub par The Orb) Si l'on ajoute que le contrôle qualité du produit (mastering) a été assuré aux studios …Translab et certifié par Alex Gopher on peut se dire que les rats de laboratoire (et ceux de studio) ont de beaux jours devant eux.
Take8
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 11 Août 2005.