Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
télépopmusik - catalogue of... - Catalogue Records


Tracklist (album) :
1. Le mystère des voix bulgares Ei mori rou jke
2. Pixies Bone machine
3. Orly Construction #1
4. Yma sumac Ataypura
5. Terranova bombing bastards
6. Seelenluft Manilla headman mix
7. ESG Moody
8. Bobby Konders Nervous acid
9. Peaches Set it off
10. Squarepusher Plaistow flex out
11. Yes The fish
12. Lali puna Scary world theory
13. Mum Green grass of tunnel
14. Swimmingpool Diver
15. Superpitcher Tomorrow
16. Vincent Gallo Yes I'm lonely
17. Chet Baker My funny Valentine
 
télépopmusik
télépopmusik
catalogue of...
[Catalogue Records]
(2003)
Distribution : Wagram



Plus d'infos :
http://www.catalogue-records.com/
http://www.telepopmusik.com/
Telepopmusik s'amuse à remonter le temps, à contre-courant du fleuve compilation, en carnassier qui vient nous mordre là où ça fait mal ( nostalgie). On ne s'attendait pas à trouver tel étal, aussi bien achalandé. En introduction au disque il est toujours amusant d'écouter que les harmonies vocales d'europe de l'est sont identiques aux trésors , à des milliers de kilomètres de là, des polyphonies hawaiennes. Une entrée en matière quasi-universelle qui tranche avec les semelles de plomb noisy-grunge servies dès le deuxième titre. Il est intéressant de savoir que dans une première version ce selector comprenait les déjà archi compilés Boards of Canada avantageusement remplacés par le contemporain Orly. The Catalogue of télépopmusik s'inscrit dans une démarche beaucoup plus temporelle que les autres selector et plutôt que de surfer la vague du moment ( electro kitsch tous azimuts) telepopmusik sort la grand voile et inscrit ses choix dans le temps. Un temps qui se conjugue au passé, version roots plus que revival. Un temps où les liens se tissent tous seuls. Le témoin est remis au titre suivant non pas de façon prodigieuse (pour le mix vous passerez votre chemin ...) mais affective. La ligne de basse de Manilla (Seelenluft) regonflée par Headman, les terribles sons acciiiied de Bobby Konders (nervous acid) Squarepusher ( Plaistow flex out) dans un exercice proche de Black Dog première mouture . Un Pixies ( Un Pixies comme on dit un Corot ou un van Gogh) où Kim Deal officiait encore à la basse et aux choeurs ( ah, la belle époque de Bone machine ) Vincent Gallo (yes I'm lonely ) et Chet Baker ( my funny Valentine) soudain frères de sang. Déja le manège s'arrête? On reprend un tour de ces chevaux de bois emmenés par Lali Puna (scary worl theory) ou mum ( green grass of tunnel). Les Télépopmusik viennent de là ( culture Inrockuptibles époque parution mensuelle ) et ils ont raison de le faire savoir.
Erik
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 04 Septembre 2005.

A recommander à ceux qui aiment :