tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
BlockHead - Downtown Science - Ninjatune


Tracklist (album) :
1. Expiration Date
2. Roll Out The Red Carpet
3. Serenade
4. Cherry Picker
5. Crashing Down
6. Stop Motion Traffic
7. The Art Of Walking
8. Good Block Bad Block
9. Dough Nation
10. Quiet Storm
11. The First Snowfall
12. Long Walk Home
 

Tracklist (DVD) :
1. Music by Cavelight par Lucid House
2. Music by Cavelight par Mini vegas
3. Music by Cavelight par Mat Donelly
4. Insomniac Olympic par Sam Arthur
5. Sunday seance par Brian Bowman
6. Sunday Seance par Marcus Stevenson
7. Road rage breakown par J. Marcantonio
8. Triptych part 1 par Lucracle
9. Triptych part 3 par Brian Bowman
10. Triptych part 3 par J. Marcantonio
11. Music by cavelight par Brian Bowman
 
BlockHead
BlockHead
Downtown Science
[Ninjatune]
(2005)
Distribution : Pias



Plus d'infos :
http://www.ninjatune.net
http://www.ninjatune.net/blockhead/
Tony l'alchimiste
Deux mots pour décrire le deuxième album de Blockhead pour NinjaTune : rock et noir deux attitudes qui trouvent leurs influences mêlées entre A grand love theme de Kid Loco et un virtuose de la guitare style Joe Satriani. Le tout dans une ambiance à la cool emportée par une basse sourde et vrombissante.
Downtown science révèle les obsessions de Tony Simon pour la grosse pomme plutôt Lower east side que Park Avenue. Sans tenter la cartographie des cinq « boroughs » Blockhead s’attarde plus facilement sur l’alchimie qui fait que cette ville, aux mille visages, existe, du studio 54 au CBGB.
Il commence donc rock avec une batterie en avant (des cuts à la Dj Shadow) et la voix des Counting Crowes ou quelque chose d’approchant. Cherry Picker aurait sa place dans une première partie sur le premier album de Kid Loco, non loin de A grand Love Theme avec un tel thème au piano, ses drums et un sample de guitares. L'album sait aussi se faire ludique, metal, disco à la Mr Scruff et surtout laidback ( the first snowfall) avec flûtes et harpes sur downtempo (Serenade), impro jazz ( dough nation) et carrément dark hip-hop ( quiet Storm). Les guitares reviennent souvent ( crashing Down, Cherry Picker, Good Block Bad Block, the first snowfall). Sur Roll out the red carpet une bluette tendance RKO Pictures des années 50 est jetée bien vite expédiée et triturée de télescopages cuivrés pour une lancinante relecture de thème Bondien avec claviers enfantins. Avec un brin de génie Blockhead arrive à proposer dans un seul et même morceau ce qui aurait pu bien faire l’affaire pour deux ou trois titres ( (Roll out the Red carpet, Good Block bad Block). Mais ce serait passer sous silence l’impressionnant DVD bonus qui accompagne DownTown Science, DVD sur lequel Lucid House, Mini vegas Mat Donelly ont tout à tour mis en boite Music by cavelight. 3 heures de trouvailles en images en plus d’un album déjà très riche. On frôle la surdose de bonheur.
Erik
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 24 Octobre 2005.

A recommander à ceux qui aiment :