tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Maxence Cyrin - modern rhapsodies - F Communications


Tracklist (CD) :
1. Behind the wheel (Depeche Mode)
2. Don't you want me (Felix)
3. Disco's revenge (Gusto)
4. Sueño latino (Sueno Latino)
5. Windowlicker (Aphex Twin)
6. Acid Eiffel (Choice)
7. Jaguar (Rolando)
8. Go (Moby)
9. Unfinished Sympathy (Massive Attack)
10. The Meltdown (Lunatic Asylum)
11. Anasthasia (T99)
12. Untitled track 8 (Aphex Twin)
13. L.F.O (LFO)
14. Smokebelch II (Sabres of Paradise)
 
 
Maxence Cyrin
modern rhapsodies
[F Communications]
(2005)
Distribution : Pias



Plus d'infos :
http://www.fcom.fr
http://www.fcom.fr/maxencecyrin/
Qui va piano...
Quelques classiques de la techno sont ici revisités (Acid Eiffel de Choice, the meltdown de Lunatic asylum, L.F.O par L.F.O) avec pêle-mêle d’autres titres ( Unfinished Sympathy de Massive Attack, Go de Moby) à la périphérie du genre, impossible à ignorer aujourd’hui et dont on célèbre ici les racines et l’imprégnation dans la culture de masse. Si vous êtes nostalgique d’une époque où votre discographie ou vos coups de cœurs du moment n’étaient pas très reluisants ( Felix, mais pas encore de Housecat en vue, T99), et s’il semblait qu’autour les gens s’éloignaient de vous et de votre baladeur ( encore à cassette à l’époque) l’air de dire « c’est quoi ce truc de l’an 3000 qu’il écoute ?» alors ce voyage à travers le temps et sur un 9 octaves est pour vous. Les rapsodies, de surcroît modernes se veulent de petits poèmes sans lien apparent, des (tentatives de) fugues, de morceaux divers inscrits dans la musique populaire.
Avec une mise en avant aussi évidente de la mélodie au moyen d’un instrument par forcément connu pour sa dynamique on ressent les forces et les faiblesses des compositions originales menées par le toucher souvent altier, souvent pompier de Maxence Cyrin. unfinished sympathy sonne un peu comme le titre manquant chez Nova Nova ( F. Communications). On retrouve avec un bonheur non feint la réinterprétation de Smokebelch 2 des Sabres of paradise dont la version acoustique « reposait » sur un café del mar ( ou un de ses avatars, allez savoir aujourd’hui, dans les piles de CDs jamais touchées depuis leurs sédimentations). En plus d’être un blindtest redoutable à proposer à vos amis, ce disque est le premier entièrement acoustique enregistré par le label.
Si toutefois vous n’avez pas en vous le culte de la mémoire il est possible que vous trouviez les agapes pianistiques de Maxence Cyrin prodigieusement ennuyeuses, par manque de référent... il est peut-être temps pour vous d’aller à la source de ces réinterprétations.
Erik
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 31 Décembre 2005.