Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
The Cinematic Orchestra - Everyday - Ninjatune


Tracklist (album) :
1. all that you give (feat. Fontella bass)
2. burn out
3. flite
4. evolution(feat. Fontella bass)
5. man with the movie camera
6. all things to all men (feat. Roots Manuva)
7. everyday
 
The Cinematic Orchestra
The Cinematic Orchestra
Everyday
[Ninjatune]
(2002)
Distribution : Pias



Plus d'infos :
http://www.ninjatune.net
http://www.cinematicorchestra.com/
Going back to the roots
Choisir pour titre everyday (tous les jours) laisserait à penser que Cinematic Orchestra est déjà tombé dans la routine, mais ce serait faire une erreur lourde de sens. La harpe qui dépayse bien vite expédiée voici la basse qui nous rappelle à l'ordre du jour: aller à l'essentiel et atteindre le cœur.
Après avoir investi la tapisserie sonore en 1998 avec Motion son premier album Cinematic orchestra montre son dédain pour les formats single (aucun titre en dessous de 6 minutes) s'attaque aux murs porteurs (jazz, soul) et reprend même au niveau des fondations de la musique moderne (l'illuminé the man with the movie camera), les improvisations ou ce qui peut en rester une fois enregistré sur support numérique), bref se lâche. Pour en arriver là J Swinscoe partage le travail d'écriture avec le bassiste Phil France, s'accapare les services de Luke Flowers (Dj Food dont les recipes for disaster sont toujours d'actualité ) à la batterie. Le résultat aurait pu tourner court ( un combo freeform expérimental de plus) sans la présence magistrale de Fontella Bass et Roots Manuva. Cette voix chaude qui donne tout sur all that you give et pour laquelle on dit que tout fut prêt en une seule prise on la doit à Fontella deeeeeep throat Bass. Elle reviendra plus vindicative encore sur Evolution. Les Britons paient ainsi leur écot à l'Amérique du Art ensemble of Chicago, dans lequel Fontella a évolué, et au son du Dixieland jazz. Après ce plongeon à Saint Louis où Fontella dispute son jazz à sa soul, le relais est assuré par Roots Manuva all things to all men - signé sur Ninjatune depuis l'album Brand New Second Hand (Big Dada records) sorti en 1999. Un son ample, une musique intense et généreuse où le jazz de John Coltrane est subitement pris d'une "Massive Attack". Tous les jours on en veut bien un comme celui-ci.
Take8
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 02 Février 2006.

A recommander à ceux qui aiment :