Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Alpha - Stargazing - Catalogue Records


Tracklist (album) :
1. Sleepdust
2. Once round town
3. lipstick from the asylum
4. A perfect end
5. Elvis
6. As far as you can see
7. saturn in rain
8. waiting
9. silver light / say when
10. I just wanna make you
11. vers toi
12. double view
13. blue autumn
14. portable living-room
 
Alpha
Alpha
Stargazing
[Catalogue Records]
(2003)
Distribution : Wagram



Plus d'infos :
http://www.catalogue-records.com/
http://www.alphaheaven.com
Les reproches faits au groupe d'avoir fait de theimpossiblethrill un ComefromHeaven bis ne sont pas de mise pour Stargazing, loin s'en faut.
Refusant les ombres insistantes du passé on retrouve la marque de fabrique du groupe : orchestration munificente (Once round town) et arrangements pop soyeux (portable living room) mais pas un gimmick éculé de production. Peut-être pour se soigner de l'ennui (condition nécessaire à l'état de mélan(k!)olie...) que le groupe tout en poursuivant la métaphore du cercle (l'éloquent sample sur Sleepdust à ce sujet) s'est non pas séparé de Melankolic mais affranchi du label dont ils étaient les (trop?) emblématiques membres. C'est donc les yeux grand ouverts et la tête dans les étoiles que Corin Dingley et Andy Jenks nous invitent au voyage, un voyage sur une piste scintillante et composite. Nul besoin d'une cartographie détaillée le groupe s'est remis à l'écriture avec pour carburant l'envie de retrouver des mélodies ( blue autumn) et de produire du son neuf. Ainsi les parties rythmiques de Saturn in rain, Vers toi laissent entendre quelques beats issus d'une galaxie qu'on croyait lointaine du groupe et l'attraction pop se fait très forte sur waiting, once around town. Et pour entreprendre un tel voyage l’expérience de Martin Barnard, Helen White, Wendy Stubbs a été cruciale pour les compositeurs mais apparemment pas suffisante même si les voix sont exposées très en avant. Kelvin Swaybe est venu apporter la touche soul dont le groupe avait besoin. L'album laisse sur la route un titre en français comme chérie sorti uniquement sur catalogue 2002 mais nous apporte la ludique comptine pour enfants vers toi titre qui repose sur un vrai tapis d'éveil sonore avec ses drums hachurés et ses collages de texte en motif quasi- aléatoire.
Riche de rimes urbaines à écouter la tête vers les étoiles Stargazing pousse à la rêverie, un vertige anti-consumériste que l'on ne s'autorise pas assez souvent et rien que pour cela mérite beaucoup d'étoiles.
Take8
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 01 Janvier 2005.

A recommander à ceux qui aiment :