tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Grizzly Bear - horn of plenty + remixes - asphalt duchess


Tracklist (CD) :
1. Deep Sea Diver
2. Don't Ask
3. Alligator
4. Campfire
5. Shift
6. Disappearing Act.
7. Fix It
8. Merge
9. A Good Place
10. Showcase
11. La Duchesse Anne
12. Eavesdropping
13. Service Bell
14. This Song
 

Tracklist (CD) :
1. Campfire (Efterklang Remix)
2. Merge (Dntel Remix)
3. A Good Place (The Soft Pink Truth Remix)
4. Eavesdropping (Simon Bookish Remix)
5. Don't Ask (Alpha Remix)
6. Fix It (Solex Remix)
7. Deep Sea Diver (The Bomarr Monk Remix)
8. Shift (Son Remix)
9. Showcase (Phiiliip Remix)
10. La Duchess Anne (Safety Scissors Remix)
11. Service Bell (Black Moustache Remix)
12. This Song (Dr. Cuerpo of the Double Remix)
13. Disappearing Act (Ariel Pink Remix)
14. Campfire (Hisham Bharoocha & Rusty Santos Remix)
15. Don't Ask (Final Fantasy Remix)
16. Shift (Circlesquare Remix)
17. Deep Sea Diver (Castanets Remix)
 
 
Grizzly Bear
horn of plenty + remixes
[asphalt duchess]
(2006)
Distribution : discograph



Plus d'infos :
http://asphaltduchess.free.fr
Welcome to the jungle

Sorti de sa grotte psychédélique de Brooklyn, encore pas tout à fait réveillé, cet ours mâle donne un grand coup de griffe dans la fourmilière rock/folk. Adeptes d’Animal Collective, de Nick Drake et de Devendra Banhart, haut les pattes.
Horn of plenty est un disque étrange, foisonnant de paradoxes, dont le premier n’est pas le moins surprenant : sur des tempos étirés, alternant morceaux simples et titres à tiroirs, l’album semble se mouvoir sur une mer de simplicité, ouaté dans un son qui doit autant aux seventies qu’au lo-fi. Croisant leurs talents d’écriture et d’arrangeurs minimalistes, Edward Droste et Christopher Bear ne sont jamais à court d’idées (souvent issues du « do it yourself » de rigueur) pour emballer leurs morceaux dans ce son très particulier. On pense très vite à Ariel Pink, autre pourfendeur de l’étrangeté folk et compagnon de route d’Animal Collective au sein de leur label Paw Tracks. Grizzly Bear n’a en tout cas pas à rougir de la comparaison d’avec leurs compatriotes chevelus qui se multiplient actuellement autour de ce renouveau psyché folk.

Ce qu’attestent d’ailleurs les nombreux remixeurs d’un jour qui offrent au duo new-yorkais (augmenté de 2 autres membres pour la scène) l’équivalent d’un second cd inclus ici. En vrac : Dntel, Alpha, The Soft Pink Truth, Ariel Pink (évidemment !), Castanets ou Safety Scissors, tous contribuent à part égale à ce fascinant premier album, preuve de leur adoubement instantané. Mention spéciale tout de même à Alpha (que l’on n’avait pas senti aussi en forme depuis longtemps), au mix du combo américain Black Moustache et au dernier remix des Castanets, auteurs d’un premier album (First light’s freeze) tout en finesse et en esquives folk au parfum…psychédélique, bien sûr.
Grizzly Bear : bienvenue dans la famille.
Frankie
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 05 Mai 2006.