Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
OMR - Superheroes Crash - UWE


Tracklist (album) :
1. Captive In The Height Of Summer
2. Superheroes Crash
3. Stood The Test Of Time
4. Immobilized
5. Dancers
6. Ten Minutes To Six
7. Clean And Tidy
8. Silvery
9. I Don'T Know
10. So And So
11. To The Train
 
OMR
OMR
Superheroes Crash
[UWE]
(2006)
Distribution : discograph



Plus d'infos :
http://www.uncivilizedworld.com/
http://www.omrmusic.com/
The Ideal (superheroes) crash?
Chez OMR la guitare a donc supplanté la machinerie électronique dans la confection et la conception de ce deuxième album avec en renfort Thomas Dupuis à la batterie et Louis Pouvelle à la basse. Pour Virginie Krupa au chant il est plus compliqué d'attester d'une réussite.
Autant « la mélodie de la phrase » est souvent intéressante, un chant « parlé » à la Neil Tennant des Pet Shop Boys ( Captive in the height of summer, dancers ) autant « l'accent de mot » est à côté de la plaque, digne d'un élève qui n'a pas appris sa leçon (« mais ouvrez donc la bouche, mademoiselle !»). Si vous pouvez passer outre ces carences par trop évidentes (et les remarques de vieux barbon qui vont avec) l'album réalisé dans l'urgence fait état d'une production impeccable, carrée. Confiée à nouveau à l’excellent producteur allemand Mario Thaler (The Notwist, Lali Puna, Ms. John Soda…) guitare et batterie se font entendre avec avidité souvent dans une métrique impeccable (clean and tidy, immobilized). De Stood the test of time ( New Order pas loin) à des morceaux évidents et accrocheurs, tels Superheroes crash, ou Immobilized au refrain imparable ou encore la ballade I don't know ces mêmes instruments ont donné corps, énergie et structures à ces compositions aux tonalités qui tirent dans des dégradés de bleu mélancolique vers le noir new wave. Au point de rappeler sur Superheroes crash notamment d'autres héro(e)s, ceux de Bowie dans sa période berlinoise. Tiré au cordeau, méticuleux, contenu, le son d'OMR n'en demeure pas moins une boule d'énergie rock.
Erik
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 23 Mars 2006.

A recommander à ceux qui aiment :