Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Alphawezen - En passant - Holophon


Tracklist :
1. Chance Destination
2. Speed Of Light
3. Rain
4. In The Beginning
5. Welcome to Machinarchy
6. I Like You
7. Sommerzeit
8. En Passant
9. White Noise
10. Prothétique De Cerveau
11. Wald 2
12. Speed Of Light (Godart String Version)
 
Alphawezen
Alphawezen
En passant
[Holophon]

Lire aussi:

du même artiste: L'après-midi d'un microphone [Mole Listening Pearls]

Plus d'infos :
http://www.holophon.com
http://www.alphawezen.de
Kraftwerk, bien au-delà de l'évidence des Boards of Canada (même ouverture que sur Music has the right to children) hante {chance / destination} et illumine Alphawezen sous un jour nouveau. L'electro y apparait pour beaucoup bien plus libre et encore plus raffinée.
{Speed of light} reprend la dialectique hédoniste de {Gai Soleil} ( sur son précédent L'après-midi d'un microphone [Mole Listening Pearls]). Asu Yalcindag susurre l'ironie au creux de l'oreille d'Ernst Wawra qui s'empresse, mais pas toujours, de la retranscrire de façon quasi symbiotique comme sur {white noise}. On ne saura pas qui a lancé à l'autre l'idée de se retrouver comme ça toujours sur le fil de l'évanescence de la perte du corps et de l'abandon : touch me/ I'm invisible /Can you say my name . La chanson certes sans paroles est souvent un bijou robotique {I like you, prothétique de cerveau}. {sommerzeit} joue un motif répétitif, ludique et coloré.
{wald2} electro, léger et de haute volée dans le style d'Isolée s'assombrit d'un ton sur des accords mineurs.
Un album précédent totalement réussi n'a pourtant pas ouvert la voie à des redites ni entamé le capital créatif. Les vieux démons "rave music" sont bien contenus.
Idéalement placé dans la course au crossover réussi En passant signe la mélancolie d'un temps autre ( passé peut-être, futur assurément).
{fade to grey} de Visage rencontrait {space Invaders are smoking grass} de I.F chez Viewlexx. Une musique proto-warpienne pour une écriture néo-romantique. Si l'on sépare les titres chantés des autres Alphawezen semble poursuivre deux destins en parallèle: descendre les fines gachettes du triphop et faire boire le bouillon à l'electrokit(s)chenette. Un tueur (electro) est né ...En passant.
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 13 Septembre 2004.