Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Tara King th - Séquence 01 - Mudah peach


Tracklist :
1. tk-215
2. tightrope walker
3. basic television
4. ex
5. cold
6. q/hz-song
7. psychic science
8. nature morte
9. screwy girl
10. the shadow
 
Tara King th
Tara King th
Séquence 01
[Mudah peach]

bonus multimédia (ce qui ne gâche rien...) vidéo de screwy girl, extraits des remixes ( dont un cold wave... ) galerie de photos et liens
Une interview à découvrir ici.

Plus d'infos :
http://www.mudahpeach.com
http://www.tkth.com
Expression au dessus du jardin : L'electro-pop touchée par la grâce de Bristol

{Tk-215} l'expérience 215 en guise de pilule d'introduction: beat martelé, scratch vindicatif, basse vengeresse voilà de quoi planter voire plomber le décor, qu'importe, un coup de crayon sous les paupières ({q/hz-song}, {cold}) et revoilà les années 80. Être français ne gâche rien habiter la province non plus : les voix d' Arno Boyer et Cécile Morel-Journel (un diptyque masculin féminin) sur {tightrope walker} rappellent tout aussi bien les Walkabouts aux accents râpeux que des Slowdive évanescents. Quant au rap de Marshall sur {Nature morte} il illustre parfaitement le fait que Tara King th n'a pris de stock-options sur aucune chapelle en particulier. Visiblement nourri aux années 90, années où rock-rap-electro ont cessé de suivre des chemins seulement contiguës, Tara King th franchit un à un les écueils de l'écriture avec une nonchalante voire une indécente désinvolture. {Ex} avec sa ritournelle fastoche Ladytron-esque, roulade en avant sur la basse, pas chassé et saut périlleux mélodique; {psychic science} et {the shadow} faciles comme un Jay-Jay Johanson sur scène, parti boire un (autre) verre, laissant les machines à leur sort et à leurs samples ; {basic television} la (digne) lignée de Broadcast (Warp). Où d'autres se seraient ingéniés à " faire sale pour faire vintage " le son de Tara King th campe une {screwy girl} toute en tension lancée dans une fuite en avant. Auteur d'une reprise (déjà !) des Cure ( cold) Tara King Th se joue de tout avec une facilité pour le moins déconcertante. Dans un paysage lunaire mais jamais dépeuplé leur atavisme pour les vingt dernières années fonctionne à plein.
Le trip-hop est un monastère, Tara King th son jardin, un jardin en terrasse et bien orienté.
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 15 Août 2004.