Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
9th cloud - delicate sounds - Key on A


Tracklist (CD) :
1. Jazz followers
2. Into their minds
3. Second sight
4. Having fun with your mouth feat.PHM
5. Fresh style one
6. La répétition du cycle
7. F#ck!ng square deal
8. Cloud one
9. International business morphing
10. Bancalism
11. La fin du silence
12. Benem histoire (une autre histoire) feat. Dios
13. Vodka lemon in Dubrovnic
 
 
9th cloud
delicate sounds
[Key on A]
(2006)



Plus d'infos :http://www.monteramusic.com
Delicatessen
Démarrage en mode mineur style cathode [Expanding records]l'intro ne démord pas d'une certaine orthodoxie electronica. Reste que les breaks , les arythmies lorgnent sur l'abstract hip-hop. Désormais un titre de ninth cloud ça se reconnaît entre tous les titres abstract electronica qui nous arrivent entre les oreilles. Le clavier un peu en retrait les percussions rarement emphatiques bref des tons pastels au service d'un ensemble assez discret. Discret mais singulier dans la démarche. Et Delicate sound le bien nommé. Méticuleux sans être lisse. Il est difficile de maintenir un tel équilibre sur la longueur d'un album. Ninth cloud y parvient sans avoir l'air besogneux pour autant.
Pour son deuxième album album Ninth Cloud s'en est allé deeper underground dans un dégraissage manifeste.
oh Narcisse se touille un peu le nombril en se regardant faire des ronds dans l'eau et une formule un peu plus ramassée aurait en effet bien mieux habillé second sight.
En sous main on triture un peu (fresh style one) les craquements les fêlures sont plus ou moins apparentes (having fun with your mouth) l'évasion est patente sur ce titre qui clôt l'album vodka lemon in Dubrovnic.
Très appréciées aussi les plages un peu plus expérimentales aux tonalités mineures quasi monochromes (fresh style one, bancalism, le très accidenté la fin du silence ) On se rapproche de l'univers de Lucky R. Les voix sont quasiment absentes hormis quelques samples, les rires de PHM et le featuring de Dios sur une autre histoire. Qu'importe. Ninth Cloud comme un seul homme décline ses arrangements maîtrisés.
Erik
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 01 Février 2007.