tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Wax Poetic - Brasil - nublu


Tracklist (CD) :
1. Morena Flor
2. Guerra Aqui
3. Labirinto
4. Dagmar Não Tava Não
5. Você
6. Demais
7. Praia Mole
8. Bombeiro
9. Rebojo
10. Alessandra
11. Dolar a Dolar
 
 
Wax Poetic
Brasil
[nublu]
(2007)
Distribution : discograph



Plus d'infos :
http://www.nublu.net/index.html
Ambassadeur émérite

Morena flor constitue la belle et sensuelle ouverture à la portion brésilienne du trajet entrepris par Ilhan Ersahin de par et d'autre de l'Atlantique. Le troisième et dernier volet après le bien (trop!) électrique Copenhagen est un volume assez apaisé, un peu électronique et très bigarrée. Tout de suite l'impression de ne pas être pris pour un touriste en bermuda, appareil photo ( numérique et beauf forcément) en main, prêt à « shooter » une paire de fesses plus rebondies qu'une autre ou un match de beach-volley. Ici on vous accueille comme un ami. Et si la visite louvoie entre les styles c'est toujours empreint de générosité, accompagné des meilleures intentions. Ce qui, quand on s'adresse à des amis, ne laisse pas souvent aller à la facilité. Une couleur, celle du coeur oui, mais aussi une mosaïque comme ce Rebojo bilingue ce binaire dolar a dolar. Après le hip-hop vindicatif guerra aqui , place aux envolées flutées et labyrinthiques ( labirinto) de Karina Zeviani.
Une bossa facile organique mais pas stéréotypée ni ambiancée comme un disque de bebel Gilberto, témoin de tout ça un instrumental tout sauf kitsch (Praia Mole).
Les titres fonctionnent comme autant de vignettes et on se retrouve étonamment proche de Sven Van hees ( Morena Flor), de The Konki Duet ( dagmar não tava não).
Brasil est de loin le meilleur hommage rendu à l'un des trois territoires visités par Ilhan Ersahin.
Erik
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 28 Avril 2007.