Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
DoWnTaO - Vertigo (Opus 11) - Océanik


Tracklist (CD) :
1. etranges illuminations
2. Mr Aracana & the jazz peanuts
3. focus & elevation
4. vertigo
5. fire bird dub
6. l'experience de la neige
7. tangerine
8. flower machine
9. concentration chills
10. the speed of heaven
11. durer square
12. chercheurs de vagues
13. peace blues
14. big breizhoo
15. les plaines
16. planeta
 
DoWnTaO
DoWnTaO
Vertigo (Opus 11)
[Océanik]
(2008)
Distribution : Anticraft



Plus d'infos :
http://oceanik.creations.free.fr/
http://www.myspace.com/downtao
Downtown ... sometime saturday ?

DoWnTaO rappelle les poussées hypnotiques de Sun Electric ( Fire bird Dub) et les tenants du mouvement ambient-dub, fourre-tout électronique des années 90. Mais au fait c'est quoi un fourre-tout? On y plonge une main, à tâtons, sûr d'exhumer quelque chose que l'on connaît, valeur ajoutée ou pas. Dans ce Vertigo (Opus 11) à l'histoire lissée ,certes, mais loin de Hitchcock on se balade plus qu'on y éprouve des émotions profondes. Le voyage reste lui d'une grande variété dialectale. Funki Porcini rencontre red Snapper fait de l'oeil à Aphex Twin et Future Sound of London croise les interludes façon Boards of Canada.

On est pris entre la technopole, la ville désertée, la jungle urbaine, le fourmillement de l'hyper centre près de la place de l'hôtel de ville un samedi matin de marché (chercheurs de vague). Les ruelles tortueuses débouchent sur des boulevards à la géométrie sourde, imposante, cardinale. ( Concentration chills)
Replié sur l'instru et me mental on souhaite être touché, au coeur cette fois, par les performances 'live' de DoWnTaO à l'endroit desquelles on nous promet beaucoup.
Il faut considérer cet album comme un guide pour un univers urbain au plafond bas mais où, étrangement l'appréhension du vide demeure.
A expérimenter et à voir assurément. De là à y vivre....
Take8
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 23 Avril 2008.

A recommander à ceux qui aiment :