tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
franklin - Every now and then - Wool recordings


Tracklist (CD) :
1. Week Day
2. Lost House
3. In Your Bedroom
4. Into The Dark
5. Song For Tara
6. Big Cities
7. Wind
8. Psychotic Youth
9. Lonesome
10. Ambulance
11. Guilty
12. You Are
 
franklin
franklin
Every now and then
[Wool recordings]
(2009)



Plus d'infos :http://www.myspace.com/franklinfranklinfranklin
Franklin, l'autre tortue
Après avoir copieusement raté la sortie de Double U ( chez Nocturne) voilà Franklin (Frank Rabeyrolles) qui revient frapper à la porte.
Les accents AIR sont évidents sur Week day qui ouvre l'album every now and then. Avec un goût pour les sixties marqué par la pop de the Notwist ( inyour bedroom) c'est à grandes enjambées que Franklin parcourt la lande moderniste en Jay-jay Johanson (crooner blanc) de la première heure, avec le sens du détail et le rythme haletant, tout en retenue ailleurs.

Franklin apprivoise et transforme bien des tentatives psychédéliques escamotant au passage les égarements progressifs ( wind) en ne gardant que la recette de la pierre philosophale : celle-là même qui transforme une chansonnette en torch song ( psychotic youth), quelques couplets en hymne pop ( guilty).
La guitare basse sourde et bien posée d'Elysian Fields mais aussi la voix ( Camille Angeline) qui souligne si bien les courbes des chansons, rocailleuse et câline pour nos oreilles ici et là lors de ses apparitions composent autant de vignettes impromptues.

L'album avance et les synthés s'effacent un peu. Le disque est porté par la force de la forme choisie ( mêler les codes génétiques de la pop, catalyser une partie des courants des années soixante à nos jours sans ajouter de confusion) et sa manifeste réussite.
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 10 Mai 2009.

A recommander à ceux qui aiment :