Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Band Ane - Anish Music Too & Free - Jenka Music


Tracklist (CD) :
1. Ballerina Skaev På Taa
2. Ballongyngen
3. Alma Krathus
4. Brændsel
5. Skildpaden Dennis
6. En Dag I Skolen
7. Atom Muffin
8. Harddisken
9. Cirkel
10. Broedrene Malmborg
 

Tracklist (CD) :
1. Doedsblues'n I Hov
2. Koklok
3. Hvis Du Ville
4. Phlasted
5. Ild
6. Soester Rosenmund
7. Keld I Herlighed
8. Forord
9. DJ Lillemor
10. Florafobi
11. Aladin Oestergaard
 
Band Ane
Band Ane
Anish Music Too & Free
[Jenka Music]
(2010)



Plus d'infos :
http://www.jenkamusic.dk/
http://www.myspace.com/bandane
Royksopp meets Plaid

Les collages, les bruitages muzzak... on joue à refaire le match joué naguère à Sheffield dans le boudoir Warp, lieu de rencontre et creuset des années 90 pour la musique électronique. Band Ane semble avoir fait le tour du propriétaire avec un certain souci de l'inspection bien menée.
Voilà beaucoup de défrichage qui aurait pu laisser la terre stérile. ALorrs quelques questions surgissent: les essais steel drums en apesanteur de Black Dog cela ne marcherait qu'une seule fois (Ballerina Skaev På Taa), le beat lancinant de Funki Porcini on n'aurait pas le droit d'y gôuter à nouveau (Ballongyngen)?
S'agit-il vraiment ici de célébrer au risque d'épuiser un âge d'or warpien? On en doute car la pulsation, la métrique ne touchent pas tant l'affect que cela. Memorabilia oui mais contenue, digérée, mature.

Les nappes synthétiques ne sont pas enveloppantes que cela mais à chaque piste on tend quand même l'oreille pour percevoir, à défaut d'entendre vraiment, un souvenir esthétique d'une époque révolue. Toutefois si vous ne connaissez rien à Plaid, Black Dog et AUTechre-ries jetez-vous sur Anish Music Too pour ses mélodies tordues, ses trompe l'oeil electronica, ses surprises (sur alma krathus on croirait Yolande Moreau sortie, comme ça de nulle part) ses textures aux motifs tout sauf répétitifs.

La deuxième galette en provenance de Band Ane free libre donc semble prolonger le plaisir de la cohabitation des âges. Quasiment vingt ans ont passés depuis Artificial Intelligence de Warp et ce qui passait pour un gloubiboulga esthète est devenu modèle - intouchable pour certains. Ce double album se promet de respecter mais aussi de tacler a-dessus du mollet par bien des moyens quitte à se lancer sous les yeux de l'arbitre et à se faire prendre. On trouve sur le même velours vert les idoles et ceux qui ont grandi depuis. Sauf que les premiers n'ont pas vieilli et que les seconds ne sont pas devenus des clones pour autant. Ane Oestergaard a (bien) grandi à l'écoute de musique electro acoustique et des "choses" de son temps.
Erik
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 08 Mars 2010.