Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Amon Tobin - Chaos Theory - Soundtrack to Tom Clancy's Splinter Cell:Chaos Theory - Ninjatune


Tracklist (CD) :
1. The Lighthouse
2. Ruthless
3. Theme From Battery
4. Kokubo Sosho Stealth
5. El Cargo
6. Displaced
7. Ruthless (Reprise)
8. Kokubo Sosho Battle
9. Hokkaido
10. The Clean Up
 
Amon Tobin
Amon Tobin
Chaos Theory - Soundtrack to Tom Clancy's Splinter Cell:Chaos Theory
[Ninjatune]
(2005)
Distribution : Pias



Plus d'infos :
http://www.ninjatune.net
http://www.amontobin.com/
Chaos Theory est la musique du dernier jeu de chez Ubisoft, Splinter cell
3. Il ne s'agit donc pas d'un album comme les autres. En effet, Amon Tobin était loin d'avoir carte blanche sur ce projet, puisqu'il a travaillé en collaboration avec les développeurs d'Ubisoft. La musique qu'il a composée, en plus de correspondre à l'atmosphère du jeu, devait pouvoir être manipulée en temps réel pour s'adapter à l'évolution des scènes, en fonction de paramètres imprévisibles comme par exemple la vitesse de déplacement du joueur. Mais le Brésilien avait tout de même une marge de manœuvre suffisamment large pour produire une musique personnelle, et il a décidé de puiser son inspiration dans le cinéma, en samplant quelques thèmes modèles du genre. Comme il le dit lui-même, « j'ai essayé de composer la musique comme s'il s'agissait de la partition d'un film de Dario Argento ».
La composante jazz de sa musique à laquelle il nous avait habitués est donc mise au second plan sur cet album, ce qui le rend d'emblée totalement différent de ses prédécesseurs. Au niveau de l'atmosphère, les morceaux présentent également entre eux une homogénéité inhabituelle pour un disque de Tobin. Quoi qu'il en soit, et pour notre plus grand plaisir, on reconnaît sa touche inimitable dès les premières secondes : une densité sonore qui dépasse largement ce que notre attention peut englober, des torrents de samples -d'origines très diverses et parfois mystérieuses- appliqués avec une minutie hors du commun, des rythmiques qui, même si cette fois elles sont souvent absentes, n'hésitent toujours pas à partir dans des plans ultra-rapides ou hyper-heavy.
Mais -cela est sans doute voulu après tout- l'ensemble sonne très froid. Peut-être est-ce dû au fait que les mélodies, qui formaient jusqu'à présent la trame de ses chansons en se répondant les unes aux autres, sont devenues complètement atonales, et surtout ont été supplantées par les bruits, privilégiant en cela l'atmosphère produite par les timbres sonores par rapport à celle que procurait l'harmonie mélodique ? C'est certain en tout cas, ce qu'il y a d'intéressant dans cet album se trouve dans l'arrangement des bruissements et des bourdonnements qui tapissent les fonds sonores.
Chaos Theory est un album qui rompt avec les précédents travaux de Tobin, prouvant par là sa capacité à faire évoluer sa carrière et son art, mais qui ne se livre pas facilement à l'auditeur et le rend un peu perplexe vis-à-vis de son contenu. Une écoute répétée et approfondie s'impose.
Rémy
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 20 Janvier 2005.