tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Death in Vegas - Dead Elvis - Concrete


Tracklist :
1. All That Glitters
2. Opium Shuffle
3. GBH
4. Twist And Crawl
5. Dirt
6. Rocco
7. Rekkit
8. I Spy
9. Amber
10. Rematerialised
11. 68 Balcony
12. Sly
 
 
Death in Vegas
Dead Elvis
[Concrete]



Plus d'infos :
Facile de laisser passer la lettre avant la note.
Tout ce qui brille n'est pas or annonce le sample d'introduction à l'album et à Vegas le clinquant, le plaqué, le stuc, le trompe-l'œil on connaît. Mais de la ville de tous les excès (virage à 180 degrés direction parc d'attractions familiales et complexes hôteliers à l'architecture grandiloquente) peut-on appliquer la formule à DIV ? Un Elvis de forme en somme? De plus, la relation atypique qu'entretiennent Richard Fearless et Steve Hellier (déclarant ne jamais se rencontrer hors de ce projet) fait penser à un mariage forcé. En fait Concrete qui avec la compilation Structurally Sound augurait d'un son mordant fait banco ici. L'album oscille entre séquences dub {Rematerialized} et montées acides {rekkit} sur guitares saturées marquées au sceau de l'obsession, à l'instar de la pochette où alternent Elvis ange et Elvis démon. Cette tentative de conformation de l'entité tech'n'roll en lo-fi pourrait bien être la bonne, après les tests en éprouvette des Chemicals et l'acharnement quasi-thérapeutique des Prodigy.
Plutôt bien pour un mort...
Take8
Note du chroniqueur : (3/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 01 Janvier 2005.