Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
SWOD - Gehen - City Centre Offices


Tracklist :
1. Intro
2. Fugitif
3. Nein
4. Gehen
5. Fugitif 2
6. Attends
7. Tucholskystr.34
8. I think he was a journalist
9. Hochbahn
10. Walz 57
 
 
SWOD
Gehen
[City Centre Offices]

lire aussi:
The cinematic Orchestra Everyday

Plus d'infos :
http://www.city-centre-offices.de
http://www.city-centre-offices.de
des craquements et des douceurs.
Le public français reconnaîtra en SWOD ( Stephen Wöhrmann et Oliver Doerell) le pendant berlinois de Radio mentale et Nova Nova.
Nova Nova pour les cascades de piano cristallines et discrètes, suites fugaces et émotions à fleur de peau, RadioMentale pour l’art consommé du cinémixing en direct, aux proportions harmonieuses. A l’évidence la musique de SWOD se vit accompagné d’un support visuel, cinématographique ou pas. Jay Jay Johanson lancé dans l’écriture exclusives d’instrumentaux dans le style de la bande son pour le film La Confusion des genres, aurait pu produire tels agencements.
The Cinematic Orchestra s’est lancé dans la B.O. virtuelle avec pour point de combustion le jazz indémodable que Jason Swinscoe et ses compères savent donner.
Swod, à son tour, développe une musique d’ambiance avec fragilité et mystère orientée ambient {Intro} et clicks’n’ cuts {Walz 57 } dont l’écoute provoque la mémoire dans les recoins les plus intimes. Léger et sombre l’album Gehen (du verbe aller en allemand) est un fin dosage de grâce et de volupté électro.
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 01 Septembre 2004.