tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]

bikini rumble

bikini rumble

Frappé par l’Electric Ladyland d’Hendrix dégoté dans la pile de vinyles paternels, Bikini Rumble usera bon nombre de jeux de cordes sur les classiques de Jimmy, Deep Purple, ACDC, La Mano et autres Noir Désir, mirant vers le grunge et la fusion à la période Nirvana, Sonic Youth, Red Hot et Beastie Boys.

Voila pour les débuts. Viendra la phase d’expérimentation et de recherche de son identité sonore. Temps des montages artisanaux, bouclant des samples de 45 tours sur son lecteur cassette, over-dubant le tout de prises de grattes.

7 ans après sa première guitare, le dit garçon fera sonner son premier ordinateur, synthèse, bricolage, séquenceur… et trouvera son identité électronique : Bikini Rumble. L’influence de la déferlante Trip hop avec Portishead & Co puis Björk le fera se tourner vers les sons Ambiant, Dub et Electro, mêlant ses accords saturés aux boucles crades et envoûtantes. D’un trop plein d’énergie naîtront aussi quelques morceaux aux influences Big Beat.

Sa patte s’affirme, le jeune homme persévère. Bikini Rumble livre sa première démo, et sera immédiatement signé sur Key on A records (un label de Montera Music) pour Almost Hydrofoling, album qui réussit la synthèse des ses influences, mariant à la mélancolie de la Wild Bunch (‘bikini girl’ feat. T-Ka) une énergie propre à ses premières amours électriques (‘gypsy’, ‘super science man’, ‘don’t still my bike’) et l’assimilation des sons Pop électroniques (‘reconstructed canon’, ‘chauds les marrons’).

L'album est complémenté par les featurings de Dred, DJ du collectif FMR, T-Ka, divine chanteuse soul et 9th cloud, invité à remixer le titre 'Coton' dans son style Abstract Hip Hop .C'est à la présence de Dred que l'on doit par exemple la création de 'Gipsy', morceau introduisant l'album plus qu'efficacement. T-Ka marque par sa présence 'Bikini Girl' et 'Maui', voix chaude sur des morceaux voyageant entre Trip Hop, Nu Soul et Electro.

Cet étonnant mélange se retrouve pleinement dans un live équidistant du Dub, de l’Electro et des relents suants les 70’s. Ce maillot de bain est soyeux, aux formes rondes et rebondies telles les basses d'une FenderJazz. Prêtez l'oreille au sons suaves et sexys de ces biti ouitsi frottements de Bikini.

 

Site officiel : http://www.bikinirumble.com/

bikini rumble - almost hydrofoiling - Key on Aalmost hydrofoiling [Key on A]
La toison d’or

A l’écoute de l’album on est vite à une lanière de string de dire que dans la famille rumble c’est T-Ka qui porte le mieux le bikini. Ses feulements salaces sur bikini girl tout en rappelant le Moloko du début campent l’incarnation audio des Bikini Bandits : « jolies pépés » en bikini armées de fusils-mitrailleurs, pétroleuses des années 2000 et icônes vidéo underground sur internet. « All the boys on the playa, I’m all gonna get you.... (en savoir +)